Smart Grid Vendée : le plus grand démonstrateur de réseau électrique intelligent

Smart Grid Vendée, le plus grand démonstrateur de réseau électrique intelligent rend son verdict après 5 années d'expérimentations.

Le déploiement des réseaux intelligents accompagne le bouleversement du monde de l’énergie, tel que nous le connaissons depuis 50 ans. Les Smart Grids sont une brique essentielle du mouvement de décentralisation du système énergétique qui voit les consommateurs devenir acteurs à part entière du système, et de l’évolution du mix énergétique. Ils contribuent à l’essor de l’autoconsommation, à l’insertion des énergies renouvelables sur les réseaux électriques, au développement du stockage, au succès du bio-méthane dit gaz vert etc.

 

5 années d’expérimentations

Smart Grid Vendée a testé concrètement, sur le département, la flexibilité électrique à grande échelle, c’est-à-dire la capacité des sites impliqués à adapter de manière dynamique, tout ou partie de leur consommation ou production aux besoins du réseau de distribution électrique.
Ces tests ont été menés avec un ensemble de partenaires représentatifs des acteurs du réseau électrique : autorité concédante (SyDEV), gestionnaires de réseaux (Enedis, RTE), agrégateurs et offreurs de capacité (General Electric, Actility), fournisseurs de solutions (Engie Ineo, Legrand) et un partenaire académique (Le CNAM) pour investiguer le volet sociétal et celui de la formation.

 

Solutions déployées, adaptées et éprouvées par ces acteurs

1 000 points lumineux
120 bâtiments publics
7 usines de production d'eau potable
4 parcs éoliens
37 centrales photovoltaïques
1 expérimentation sur les véhicules électriques

Le verdict en synthèse

Le projet Smart Grid Vendée, démarré en 2013, se termine en septembre 2018, après 5 ans et demi de travail et de tests. Un retour d’expérience est construit à l’aide des mesures réalisées sur le réseau et les sites équipés depuis le début du projet. Ces essais confirment plusieurs aspects : la validité des solutions techniques, leur viabilité économique, la quantification des gains réels pour le réseau, l’acceptation sociétale, etc.

L’intégration des énergies renouvelables et le développement des usages de l’électricité sont les grands enjeux de ce début de siècle. La position privilégiée du SyDEV lui permettait de mettre à disposition des acteurs les capacités de production et les points de consommation des collectivités vendéennes pour tester en grandeur réelle  la capacité d’adapter les besoins de consommation aux capacités de production, grâce à une exploitation dynamique du réseau de distribution. Ce démonstrateur a permis de développer une architecture numérique dédiée, reliant, via un service d’agrégation, tous les acteurs de la chaîne de valeur.

Demain ? 

Le déploiement des réseaux intelligents accompagne le bouleversement du monde de l’énergie, tel que nous le connaissons depuis 50 ans. Les Smart Grids sont une brique essentielle du mouvement de décentralisation du système énergétique qui voit les consommateurs devenir acteurs à part entière du système, et de l’évolution du mix énergétique. Ils contribuent à l’essor de l’autoconsommation, à l’insertion des énergies renouvelables sur les réseaux électriques, au développement du stockage, au succès du bio-méthane dit gaz vert etc.

Engagés en 2010, les travaux de la CRE sur les Smart Grids poursuivent trois objectifs principaux :

  1. Contribuer à la réflexion sur l’évolution du cadre institutionnel et de la gouvernance,
  2. Intégrer le sujet des Smart Grids dans les activités de régulation,
  3. Animer la communauté Smart Grids.

Le développement des Smart Grids est avant tout une démarche d’expérimentation et de déploiement dépendant de seuils de rentabilité. À ce titre, la CRE suit avec attention les démonstrateurs et s’appuie sur leurs retours d’expérience pour identifier et lever d’éventuelles freins réglementaires ou régulatoires au déploiement industriel d’innovations éprouvées.

La question du financement constitue souvent le nerf de la guerre pour ces projets de recherche et développement (R&D). C’est pourquoi la CRE a mis en place, via les Tarifs d’Utilisation des Réseaux Publics d’Electricité (TURPE5 en cours) et les tarifs d’accès au réseau de gaz naturel (ATRD5 et ATRT6 en cours), un système de régulation incitative des dépenses de R&D des gestionnaires de réseaux : les dépenses réelles des gestionnaires de réseaux en R&D sont donc couvertes par les tarifs. Il est même possible pour les gestionnaires de réseaux d’électricité de solliciter, en cours de période tarifaire, une régulation incitative spécifique modulant l’enveloppe budgétaire initiale, sur la base de nouveaux projets Smart Grids définis.

 

ENGIE Ineo dans le projet 

ENGIE Ineo a démontré la pertinence de sa solution Smart’eo et l’importance de son approche et de ses innovations pour aller encore plus loin dans la gestion intelligente de l’énergie. Les données énergétiques et indicateurs de performance de 14 bâtiments publics (écoles, mairies, salles des fêtes) et 1 000 points lumineux d’éclairage public ont pu être supervisés et analysés en temps réel grâce à ENGIE Ineo qui a également fourni la supervision pour l’ensemble des 120 bâtiments du Smart Grid Vendée. La spécification fonctionnelle et technique des démonstrateurs et leur implémentation sur la partie éclairage public et bâtiments publics ont été assurées.

Pour la réussite du Smart Grid Vendée, une fonctionnalité innovante de flexibilité a été ajoutée avec succès à la solution Smart’eo de maîtrise de la consommation. À la clé : un test concluant de la flexibilité électrique sur la consommation des bâtiments publics et sur l’éclairage lorsque le réseau subissait des contraintes. À l’avenir, le déploiement de ce genre de dispositif permettra aux collectivités d’être actrices sur les réseaux intelligents et évitera aux gestionnaires des renforcements de réseaux.

Désormais, lorsque le réseau électrique a des contraintes, un ordre est envoyé aux bâtiments et luminaires afin de réduire les consommations d’énergie électrique pendant une durée limitée. Les résultats obtenus sur le démonstrateur Smart Grid Vendée permettent de mettre en place un modèle économique qui valorise le service rendu par la flexibilité.

ENGIE Ineo a ainsi répondu à sa vocation d’accom-pagner les collectivités territoriales dans la maitrise de l’énergie par l’apport de flexibilité au système électrique. À travers Smart’eo, dispositif innovant de management de la flexibilité au service des gestion-naires de réseau, le réseau électrique a été optimisé.