Contrat de Performance Energétique « mixte » de Bougival

Ce projet de rénovation, une première en France, s’inscrit dans le cadre du Contrat de Performance Energétique « mixte » signé le 6 juin 2011 entre la municipalité de Bougival, ENGIE Ineo et ENGIE Cofely. D’une durée de 20 ans, ce partenariat porte en effet à la fois sur la rénovation, l’exploitation et la maintenance de l’éclairage public, ainsi que sur la mise en valeur du patrimoine et la rénovation basse consommation du groupe scolaire Monet.

67% d’économie en moyenne de consommation énergétique pour l’éclairage public
100% d’électricité utilisée d’origine renouvelable pour l’éclairage public
82% d’économie de consommation énergétique pour le groupe scolaire
1er Contrat de Performance Energétique mixte en France
98% les émissions de C02 évitées dans l’atmosphère grâce à l’utilisation d’énergies renouvelables

La problématique client

A travers ce partenariat entre la municipalité de Bougival et ENGIE, la ville fait le choix d’améliorer la performance énergétique de ses installations tout en en valorisant son patrimoine existant.

Il permet aussi à la municipalité de ne pas supporter d’investissement direct, en préférant le versement d’un loyer annuel. Conformément aux dispositions obtenues par l’équipe municipale, à la fin du contrat, les infrastructures de l’établissement Monet mais aussi de l’intégralité de l’éclairage public seront rendues, dotés des dernières technologies, garantissant leur développement durable.

La solution déployée

Rénovation, exploitation et maintenance des installations

D’une durée totale de 20 ans, ce premier partenariat public-privé mixte, qui comprend la rénovation, l’exploitation et la maintenance de l’ensemble des installations, permettra :

  • pour l’éclairage public, la signalisation tricolore et les illuminations festives : une économie de 67 % en moyenne de consommation énergétique et l’utilisation à 100 % d’électricité d’origine renouvelable,
  • pour le groupe scolaire Claude Monet : une économie de 82 % de consommation énergétique et l’utilisation à 63 % d’énergie renouvelable, dont 100 % pour le chauffage. Le groupe scolaire Claude Monet sera ainsi la première rénovation en France à être certifiée « bâtiment basse consommation » avec garantie de résultats tout bâtiment confondu.

Au total, le recours aux énergies renouvelables permettra de réduire de plus de 98 % les émissions de CO2 dans l’atmosphère par rapport aux installations actuelles.

Le montant de l’investissement pour l’ensemble des travaux en matière d’éclairage public, de signalisation lumineuse tricolore et de rénovation du groupe scolaire, s’élève à 6,7 millions d’euros, subventionnés en partie par l’ADEME. La fin de l’ensemble des travaux est prévue pour le second semestre 2012.

Un plan lumière moins énergivore

En un an seulement, la totalité du parc d’éclairage public de Bougival a été rénové par ENGIE Ineo. L’ensemble des candélabres a été remplacé par des équipements à faible pollution lumineuse et à haut rendement, les hauteurs de mâts abaissées et la puissance de chacune des sources adaptée au réel besoin en fonction des heures via un système de télégestion. Pour renforcer la sécurité, un éclairage LED bleu a été installé sur les passages piétons afin d’optimiser leur visibilité par les automobilistes.

Les bénéfices

La lumière urbaine devient ici une composante du rayonnement de la ville. Six édifices emblématiques sont ainsi mis en valeur par un éclairage statique. Pour renforcer le développement touristique de Bougival, ENGIE Ineo a développé, en partenariat avec l’office du tourisme de la ville, une visite numérique du parcours des impressionnistes, diffusée via le site ZEvisit.com, dans la langue de Molière et la langue de Shakespeare. Enfin pour les fêtes de fin d’année, Cofely Ineo réalisera également les illuminations festives de la ville.

Les Directions déléguées

Revenir à la liste

Nos offres associées