Inauguration de la première Ecole du Ferroviaire en France

Pour répondre aux importants besoins de formation en électrification et en signalisation ferroviaires, ENGIE Ineo à travers Ineo Sclé Ferroviaire, le GRETA de l’Académie de Toulouse et le Lycée Clément Ader ont initié un partenariat unique.

Labellisée sous le nom de l’Ecole du Ferroviaire, cette collaboration s’inscrit pleinement dans la modernisation annoncée du réseau de transport existant. Inaugurée en présence de Yann Rolland, Président-Directeur Général d’ENGIE Ineo, d’Hélène Bernard, Rectrice de l’Académie de Toulouse et de Ronny Guardia-Mazzoléni, conseiller régional représentant la présidente de la Région Occitanie Carole Delga, l’Ecole du Ferroviaire est une première en France

L’Ecole du Ferroviaire, fruit d’un partenariat entre acteurs de la formation professionnelle

ENGIE Ineo à travers Ineo Sclé Ferroviaire, entité spécialisée dans l’électrification et la signalisation ferroviaires, a choisi de s’investir dans l’emploi et la formation professionnelle afin de bénéficier d’un personnel habilité à travailler sur des installations sécuritaires ferroviaires. Une collaboration de longue date avec le GRETA de l’Académie de Toulouse et le Lycée Clément Ader en a résulté. Après les premières formations dans le domaine de la caténaire en 1992, suivies en 2010 par des modules pour plus de cinquante agents désireux d’acquérir les compétences de monteurs signalisation, Ineo Sclé Ferroviaire et ses partenaires viennent de consolider leurs relations par la mise en place de nouvelles formations associées aux Tâches Essentielles de Sécurité (TES). Assurer l’annonce des trains en l’absence de dispositifs automatiques d’annonce, ou encore réaliser des essais sur les installations de sécurité en sont autant d’exemples. Labellisé sous le nom de l’Ecole du Ferroviaire, ce partenariat a permis au GRETA d’obtenir l’agrément de l’EPSF*, assurant la certification des formations par la plus haute autorité de contrôle de l’Etat français en matière de sécurité ferroviaire.

 

Répondre aux besoins de formation pour moderniser le réseau ferroviaire national

« Cette école résulte d’une longue réflexion partagée, afin de permettre aux entreprises d’acquérir de nouvelles compétences pour répondre aux forts besoins d’externalisation de la SNCF dans son ambitieux programme de modernisation du réseau », relate Frédéric Bongioanni, Directeur Délégué Ineo Sclé Ferroviaire. Le savoir-faire d’Ineo Sclé Ferroviaire, l’expertise pédagogique du GRETA et les 300 mètres de voie du plateau technique du Lycée Clément Ader seront mis au service des futurs stagiaires. Composé de plusieurs voies ferrées installées sur une plateforme, le plateau a en effet été équipé d’un concentré d’installations à la voie, permettant aux stagiaires de réaliser des travaux pratiques en conditions réelles. Cette école inédite, notamment par la complétude des installations de la plateforme, a pour ambition de dispenser des formations techniques de pointe adaptées aux besoins du secteur. Les intervenants, issus notamment d’Ineo Sclé Ferroviaire, accueilleront également en stage ou en alternance les bénéficiaires de la formation.

 

Une formation de qualité au cœur des besoins des transports ferroviaires de demain

Qu’ils soient salariés, en apprentissage, en reconversion ou en contrat de professionnalisation, « l’objectif de l’Ecole est autant d’assurer le développement des compétences du personnel ENGIE Ineo et la sécurisation des parcours professionnels, que de recruter en permettant aux demandeurs d’emploi ou à tout autre passionné du secteur de participer à la modernisation des transports ferroviaires », précise Yann Rolland, Président-Directeur Général d’ENGIE Ineo.

 

« Nous avons fait le choix d’apporter rapidement des réponses opérationnelles et d’augmenter de 67% nos investissements sur le rail sur les 5 prochaines années. Ces efforts nécessitent que nous étoffions notre offre de formation. La Région a investi plus de 2,6 M€ ces dernières années pour moderniser le lycée Clément Ader de Samatan », tient à rappeler Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, représentée à cette occasion par le conseiller régional Ronny Guardia-Mazzoléni.

 

« Je me réjouis de ce partenariat qui, aujourd’hui, débouche sur l’ouverture de la première école qui se situe au cœur des projets de modernisation du réseau ferré de France », explique Hélène Bernard, Rectrice de l’Académie de Toulouse. « A ce titre, je remercie toute l’équipe d’ENGIE Ineo pour le caractère exemplaire de ce projet et la confiance accordée aux acteurs de l’académie de Toulouse. Il démontre la synergie qui existe entre les différents services du rectorat de l’académie de Toulouse, le GRETA, le Lycée professionnel Clément Ader ; chacun ayant contribué avec ENGIE Ineo à construire ce partenariat de la réussite », conclut-elle.

 

* Etablissement Public de Sécurité Ferroviaire

 

Contact presse :

ENGIE Ineo : Cécile de Bentzmann – 01 39 53 00 23 – cdebentzmann@planbconseil.com