Niort confie son éclairage public à ENGIE Ineo

La Ville de Niort a choisi de confier la rénovation, la gestion énergétique et l’exploitation-maintenance de son parc d’éclairage public à ENGIE Ineo (mandataire), en groupement avec les entreprises Delaire et Citeos en région Centre (VINCI Energies).

Ce contrat de performance énergétique est signé officiellement ce jeudi 6 septembre par Jérôme Baloge, Maire de Niort, Yann Rolland, Président-Directeur général d’ENGIE Ineo et Corinne Lanièce, Directrice Générale de Pôle chez VINCI Energies France.

Les travaux de rénovation de l’éclairage public auront un impact certain sur la vie quotidienne des Niortais avec une amélioration du cadre de vie et de la sécurité des usagers, une réduction significative de la consommation énergétique ainsi qu’un engagement fort sur l’environnement et le respect de la biodiversité.

5 ans durée du marché CREM (Conception, Réalisation, Exploitation, Maintenance)
11 400 points lumineux gérés
4 226 éclairages LED à installer
72% d'économie d'énergie sur l'éclairage public rénové

Une gestion intelligente de l’éclairage

La télégestion (gestion à distance) sera mise en place sur l’intégralité des luminaires de l’hypercentre par le biais de la plateforme Street Light Vision.

  • Programmation et modification des scénarios d’éclairage (allumage, extinction, gradation par secteur, par saison, par jours spéciaux, abaissement de puissance en milieu de nuit…) ;
  • Connaissance et maîtrise de la consommation de chaque point lumineux pour une meilleure optimisation ;
  • Information instantanée sur les pannes ou incidents éventuels.

Une adaptation aux rythmes de vie des Niortais

Une analyse pointue des usages et du fonctionnement de la Ville de Niort a été réalisée en amont, ce qui a permis d’adapter les besoins en éclairage sur le territoire en fonction des zones, des habitudes de vie et de circulation des habitants (allumage, extinction, variation de puissance etc). La technologie LED apporte un éclairement optimal des voies, et une adaptation plus performante de l’intensité lumineuse, ce qui contribue à l’amélioration de la sécurité des usagers dès la tombée de la nuit.

 

Le respect de l’environnement et de la biodiversité au cœur de la démarche

Outre l’importance de la sécurité et du confort pour les habitants et les usagers ce contrat engage une réelle démarche environnementale.
Rappelons que Niort, qui s’est vu décerner le titre de « Capitale française de la biodiversité » en 2013 par Natureparif, est une ville engagée dans la protection de son patrimoine environnemental.

C’est pourquoi le respect de l’environnement et la biodiversité sont des engagements forts de ce marché, qui se fonde sur la stratégie de développement durable au cœur des préoccupations de la Ville de Niort depuis de nombreuses années.

Réduction des nuisances lumineuses pour le respect et la protection de la biodiversité
La maîtrise des pollutions et nuisances lumineuses est réalisée grâce à l’installation de luminaires LED de couleur jaune à 2 700°K (le degré Kelvin (°K) permet de mesurer la couleur de la lumière). Ce matériel et la couleur non agressive pour les espèces de biodiversité ont été spécialement conçus pour ce marché.

 

 Création de « Trames noires »
Outres les mesures mises en œuvre par le Grenelle de l’environnement pour le respect des trames vertes (milieux naturels et semi-naturels terrestres) et bleues (cours d’eau et zones humides) ce contrat propose la mise en place de deux trames noires sur le territoire Niortais. Il s’agit de créer des corridors sur lesquels l’éclairage artificiel nocturne est éteint pour limiter ses impacts sur la nature.

La vie des espèces animales et végétales est prise en considération et leur survie est assurée (circulation, alimentation, reproduction). Ces trames noires jouent un rôle essentiel dans la préservation de la biodiversité aujourd’hui menacée et permet aux écosystèmes de se développer convenablement sans être impactés par les nuisances lumineuses.

 

 Un contrat socialement responsable

Ce contrat revêt un caractère bénéfique pour l’activité économique car deux monteurs (issus d’un parcours de réinsertion) en formation en alternance à l’AFPA seront intégrés aux équipes opérationnelles du groupement. Ils bénéficieront au terme de leur formation du titre de monteur de réseaux (diplôme de l’éducation nationale de niveau 5 – BEP) et de l’ensemble des habilitations nécessaires aux travaux sous tension.

 

Notons que dans le cadre de la maintenance préventive ce marché prévoit des « tournées de nuit » en véhicule électrique pour prévenir et anticiper les pannes.