Chez ENGIE Ineo, nous encourageons l’ouverture, l’audace, l’exigence et la bienveillance de nos salariés au quotidien dans la conception, la réalisation, l’exécution jusqu’au suivi de nos projets. Découvrez le portrait de nos collaborateurs.

















pascal


Pascal Dhermy

Audace

Métier : ingénieur en radiocommunications
Lieu de travail : Achères (78)
Entrée chez ENGIE Ineo : 1998
Signe particulier : se passionne pour tous les systèmes de radiocommunication


 


Qu’est-ce qui vous a mené chez ENGIE Ineo ?


Je travaillais chez France Telecom quand ENGIE Ineo m’a proposé d’intégrer l’entreprise. C’était pour moi l’opportunité de valoriser mon savoir-faire dans la conception des architectures radio !


 


Comment décririez-vous votre métier ?


J’interviens au sein d’une direction qui conçoit, développe et déploie des systèmes et services de transport intelligents, notamment pour les réseaux urbains de bus et de tramways. Pour que ces systèmes soient complets, il faut y associer des moyens de communication radio. C’est moi qui suis chargé de leur conception et de leur mise en service finale. Mes missions m’amènent souvent à me déplacer, en France et à l’international.


 


Dans quel comportement encouragé par ENGIE vous reconnaissez-vous le plus ?


L’audace, car mon métier nécessite d’en avoir ! Pour gagner un appel d’offres, je dois toujours chercher des solutions innovantes à proposer au client. Il faut que je sache prendre des risques, en ayant fait au préalable de sérieuses recherches afin de m’assurer de la faisabilité technique de mon offre.


 


Qu’est-ce qui vous fait lever le matin ?


Chaque nouveau projet est un challenge différent à relever et réussir. Comme mon métier est aussi une passion, je mesure ma chance et je ne ressens pas les contraintes du travail.


 


Un projet qui a retenu votre attention ces derniers temps ?


J’en ai tellement ! Peut-être celui que j’ai mené récemment sur l’île de La Réunion, pour mettre en place un nouveau système radio pour les bus à la demande du client. Je suis resté là-bas cinq semaines, jusqu’à la mise en service et aux derniers réglages du système, en assurant en parallèle la formation du sous-traitant. C’était un beau projet.


 


Quel est votre proverbe préféré ?


« Il faut anticiper pour pouvoir mieux réaliser ». Il me tient à cœur car je pense que l’anticipation est vraiment primordiale, dans tous les domaines.


Espace candidat










visuel-home_v2-Alimatou


ALIMATOU YOUM

Ouverture

Métier : Chargée de communication interne en alternance
Lieu de travail : La Défense (92)
Entrée chez ENGIE Ineo : 2018
Signe particulier : Joue au basketball tous les dimanches.


Pourquoi avoir choisi ENGIE Ineo ?


Mon choix d’intégrer ENGIE Ineo s’est fait naturellement. J’ai toujours été attirée par le Groupe ENGIE et pendant mes études j’ai eu l’occasion de m’intéresser à ses métiers. Au moment de choisir mon alternance, je n’ai donc pas hésité à m’engager avec ENGIE Ineo lorsque j’en ai eu l’opportunité. Toutefois, ce qui m’a réellement motivé à rejoindre les 15 000 collaborateurs d’ENGIE Ineo ce n’est pas en soi la renommée de l’entreprise, mais plutôt les personnes que j’ai rencontrées au cours de mon parcours. Les différents entretiens que j’ai réalisés m’ont permis d’entrevoir un tout autre aspect de la communication au sein d’une équipe où bonne humeur, créativité et sens de l’humour sont de rigueur.
Aussi, je me suis vite rendu compte que l’entreprise et moi partagions des valeurs communes, ce qui a été un facteur décisif lors de ma décision.


Quelle est votre mission ?


Je suis chargée de communication interne [en alternance] au sein de la Direction de la Communication d’ENGIE Ineo. Mon métier consiste à apporter la bonne information, aux bonnes personnes et au bon moment.


Une facette de votre métier que vous aimez particulièrement ?


La gestion de projet. Elle permet à la fois de traiter de sujets transverses et de collaborer avec différents interlocuteurs. J’ai eu l’occasion de travailler sur un événement interne structurant dans le cadre d’un moment de convivialité à l’approche de l’été. L’objectif était de concevoir un événement sur-mesure et correspondant aux attentes des collaborateurs ; la gestion de ce projet s’est principalement basée sur la rigueur, l’adaptabilité et le travail en collectif lorsque nécessaire. C’est ce qui, à mon avis, rend cette facette du métier particulièrement enrichissante, tant sur le plan professionnel que personnel.


Dans quel comportement encouragé par ENGIE vous reconnaissez-vous le plus ?


L’ouverture ! Qu’elle soit aux autres, aux nouvelles situations, à l’imprévu ! Issue d’une famille nombreuse (nous sommes 8 frères et sœurs !), j’ai dû très tôt me responsabiliser et développer une grande ouverture d’esprit pour évoluer personnellement et professionnellement.


Depuis votre entrée chez ENGIE Ineo, quelle est votre plus grande fierté ?


Le challenge ALIS, car pendant 1 mois tous les collaborateurs de l’entreprise se sont mobilisés en faveur des personnes atteintes du Locked In Syndrom en faisant du sport pour cumuler des points. C’est à travers ce genre d’initiatives que les valeurs que nous partageons prennent vie. Voir ce que nous sommes capables d’accomplir lorsque nous agissons tous dans le même sens procure une réelle satisfaction. C’est aussi cette puissance du collectif que je retrouve au sein de mon équipe de basket !


Votre devise préférée ?


« Le voyage à pied est une ouverture au monde qui invite à l’humilité et à la saisie avide de l’instant ». (Philippe Montillier). Dans mon voyage personnel, je ne peux qu’avancer en développant la culture de l’ouverture aux autres et au monde en général.


> Espace candidat










visuel-home_v2-Floriane


FLORIANE FLORENT

Exigence

Métier : monteuse électricienne
Lieu de travail : Lesquin (59)
Entrée chez ENGIE Ineo : 2018
Signe particulier : adore l’équitation depuis son plus jeune âge


Qu’est-ce qui vous a menée chez ENGIE Ineo ? 


J’avais beaucoup aimé ma première expérience chez ENGIE Ineo quand je préparais mon BEP en alternance, il y a quatre ans. Lorsque j’ai su que l’entreprise ouvrait des postes de monteurs électriciens, j’ai candidaté car j’avais envie de travailler sur chantier.


En quoi consiste votre métier ?


La majeure partie de mon activité consiste à installer et entretenir les feux tricolores aux carrefours, à remplacer les ampoules des candélabres et à poser et déposer des illuminations de Noël. Je travaille sur la voie publique, en ville, et toujours en binôme avec un autre monteur électricien. Nous partageons notre temps entre des missions d’installation et des missions d’entretien et réparation.


A quoi ressemblent vos journées ?


Je suis très souvent sur des nacelles, parfois jusqu’à 16 mètres de haut. Il ne faut pas avoir le vertige ! Mon métier m’amène aussi à travailler au sol, par exemple quand nous installons de nouveaux feux tricolores. Il s’agit alors de passer des câbles électriques dans des tranchées creusées sur les trottoirs. Je change souvent de lieu, de mission et ne connais pas la monotonie.


Une facette de votre métier que vous aimez particulièrement ?


L’an dernier j’ai posé des illuminations de Noël que les passants ont adoré. J’ai vu l’émerveillement dans le regard des enfants ; c’est très gratifiant. J’ai un métier complet, varié et dans lequel je me sens libre. En plus, j’aime être en extérieur. Je me lève le matin en étant heureuse d’aller rejoindre l’équipe. Je peux dire que je suis tombée amoureuse de mon métier !


Dans quel comportement encouragé par ENGIE vous reconnaissez-vous le plus ?


L’exigence. Je suis moi-même très exigeante au quotidien, je retrouve d’ailleurs ce trait de caractère dans la pratique de ma passion, l’équitation. J’ai besoin chaque jour que mon travail soit fait proprement et qu’il plaise.


Quelle est votre devise personnelle favorite ?


« Vivre la vie comme elle vient ». J’ai décidé d’accepter les événements comme ils se présentent et de toujours essayer de les vivre le mieux possible !


> Espace candidat










visuel-home_v2-jodie


JODIE JOLY

Exigence

Métier : Apprentie terrassière
Lieu de travail : Crissey (71)
Entrée chez ENGIE Ineo : 2017
Signe particulier : adore enfiler sa tenue de sapeur-pompier volontaire


Qu’est-ce qui vous a menée chez ENGIE Ineo ?


Adolescente, je suis passée devant un chantier et la majorité de l’équipe était masculine. Je m’étais demandé pourquoi il n’y avait pas de femmes et cela m’avait intriguée ! Cette expérience a nourri ma curiosité naturelle et j’ai gardé l’envie de découvrir ce métier. Plus tard, j’ai cherché une entreprise qui me permette de préparer mon BEP et mon bac pro travaux publics en alternance et c’est ENGIE Ineo qui m’a répondu positivement. J’étais intéressée par la façon dont on organise les réseaux électriques et téléphoniques.


 


A quoi ressemblent vos journées sur les chantiers ?


Je suis chargée de l’enfouissement des réseaux, cela consiste tout d abord à creuser le sol avant d’y déposer des câbles, des gaines, des chambres télécom, des coffrets électriques, etc. Après vient le travail de remblaiement, avec différentes qualités de sable et de cailloux.


 


Qu’aimez-vous le plus dans ce métier ?


J’aime travailler en plein air et être tous les jours en contact direct avec la terre. J’apprécie aussi énormément la bonne ambiance qui règne dans l’équipe. C’est elle qui me motive.


 


Dans quel comportement encouragé par ENGIE vous reconnaissez-vous le plus ?


L’exigence. Quand je commence un travail, j’aime aller jusqu’au bout et faire en sorte que le résultat soit irréprochable. Je suis quelqu’un de persévérant et perfectionniste.


 


Depuis votre entrée chez ENGIE Ineo, de quoi êtes-vous la plus fière ?


Tout d’abord d’avoir réussi à m’intégrer dans mon équipe. Je suis aussi fière d’avoir compris comment fonctionnent les réseaux, grâce à l’accompagnement et aux conseils de ma hiérarchie. Pour finir, j’ai appris à lire les plans et maintenant je sais précisément pourquoi je dois faire telle ou telle action, tout a du sens !


 


Quelle est votre devise personnelle favorite ?


« Oser et foncer ». C’est tout moi. Je n’ai pas eu peur de me diriger vers les travaux publics et je voulais déjà être pompier à l’âge de 5 ans ! Aujourd’hui je suis sapeur-pompier volontaire et sais foncer quand il s’agit de venir en aide à ceux qui en ont besoin.


> Espace candidat










visuel-home_v2-Disseling


DISSELLING DIATTA

Exigence

Métier : responsable Qualité Sécurité Environnement (QSE)
Lieu de travail : Aix-en-Provence (13)
Entrée chez ENGIE Ineo : 2015
Signe particulier : fait partie de deux associations (les petits frères des pauvres et Association d’Aide au Développement de Diembering (Sénégal – Casamance)


Quel est le chemin qui vous a menée chez ENGIE Ineo ?


J’étais déjà dans le groupe ENGIE depuis 7 ans quand l’opportunité de travailler pour ENGIE Ineo s’est présentée. J’aimais les valeurs portées par la marque et étais conquise par sa politique santé et sécurité, centrée sur l’humain.


 


Comment décririez-vous votre métier ?


Ma mission première est d’inscrire la démarche QSE dans la stratégie globale de mon entité. Mon rôle est à la fois d’alerter et d’apporter du conseil. Je réalise des diagnostics qualité, des analyses environnementales, des évaluations des risques professionnels, etc. C’est un métier très riche qui m’amène à passer au moins 60 % de mon temps sur le terrain.


 


Dans quel comportement encouragé par ENGIE vous reconnaissez-vous le plus ?


L’exigence. Ma fonction étant en lien direct avec la gestion des risques et la protection des hommes et des femmes, je me dois de défendre l’exigence quotidiennement.


 


Qu’est-ce qui vous fait vous lever le matin ?


D’abord le côté humain de ce métier, qu’on ne peut exercer sans conviction ni passion. Ensuite la confiance que l’on m’accorde et les responsabilités qui me sont confiées. Le dernier élément, propre à ENGIE Ineo, tient à la valorisation de l’entrepreneuriat. J’ai une liberté d’action dans mes tâches que je trouve très gratifiante. La combinaison de tous ces éléments constitue un moteur puissant.


 


Une satisfaction professionnelle à partager ?


J’ai pu créer une équipe QSE opérationnelle sur toute la région PACA. Aujourd’hui cette équipe est soudée, dynamique et très motivée. Cela nous permet de répondre tous les jours de manière plus efficace aux différentes sollicitations du terrain. Et la culture sécurité progresse de façon visible !


 


Quel est votre proverbe préféré ?


« Seul, on va plus vite. Ensemble, on va plus loin ». C’est une évidence dans l’exercice de mon métier. Pour chacune de mes missions, je sais pertinemment que j’ai besoin de la contribution des autres et que je ne réussis rien en agissant seule.


> Espace candidat










visuel-home_v2-David


DAVID FABRE

Bienveillance

Métier : responsable développement
Lieu de travail : La Défense (92)
Entrée chez ENGIE Ineo : 2006
Signe particulier : aime le travail en équipe, la compétition et les missions bien remplies





Pourquoi avoir choisi ENGIE Ineo ?


J’avais déjà 8 ans d’expérience quand ENGIE Ineo m’a proposé de développer les contrats nationaux de maintenance multi-techniques et multi-sites. Cela m’a tout de suite plu parce que je restais dans mon domaine d’expertise, la maintenance, tout en l’étoffant.


 


Quelle est votre mission ?


J’interviens au sein d’une direction qui sert de support au développement des autres entités d’ENGIE Ineo et contribue à la réussite de leurs projets. Nous anticipons les innovations, facilitons les partenariats, assurons une veille technologique, partageons nos expertises, proposons des formations et de la méthodologie, etc.


 


Une facette de votre métier que vous aimez particulièrement ?


Je suis responsable du pôle éclairage public, avec pour rôle de pérenniser et développer cette activité au niveau national. Et comme le métier de l’éclairage public est aujourd’hui au centre de la politique de la ville, c’est vraiment passionnant.


 


Dans quel comportement encouragé par ENGIE vous reconnaissez-vous le plus ?


La bienveillance (Caring) ! Elle me caractérise aussi bien dans ma vie professionnelle que personnelle. Dans un métier de services comme le nôtre, si on ne fait pas attention aux autres, si on ne les écoute pas, on est tout simplement hors sujet.


 


Depuis votre entrée chez ENGIE Ineo, quelle est votre plus grande fierté ?


Celle d’être resté moi-même, c’est-à-dire toujours aussi motivé et impliqué. Quand j’arrive le matin, je ne sais jamais à quelle question je vais être confronté. Demain je peux intervenir dans une petite ville équipée de seulement quelques candélabres et après-demain à Paris où il y a 700 000 points lumineux. Il n’y a pas de routine et j’adore ça !


 


Votre devise préférée ?


J’en ai deux : « Aide-toi, le ciel t’aidera » (Jean de La Fontaine) et « Combats jusqu’au dernier soupir ». Autrement dit, il ne faut jamais lâcher !


Espace candidat












visuel-home_v2-Aia


AIA FERRER

Bienveillance


 


Qu’est-ce qui vous a menée chez ENGIE Ineo ?


En sortant de mes études, je voulais travailler dans le secteur de l’énergie et étais très intéressée par l’aménagement des territoires et le développement durable des villes. ENGIE Ineo répondait donc parfaitement à mes souhaits.


 


Votre métier en quelques mots…


Mon objectif est de faciliter la vie des opérationnels en proposant des démarches concrètes et simples à mettre en place sur le terrain. Les bonnes pratiques instaurées sont ensuite partagées avec toutes les agences de ma direction déléguée. Récemment, sur un chantier de rénovation d’immeuble, nous avons par exemple proposé l’utilisation d’un nouveau lève-dalle qui facilite la manipulation des dalles de béton et donc le travail des ouvriers.


 


Dans quel comportement encouragé par ENGIE vous reconnaissez-vous le plus ?


Sans hésiter, je choisis l’attention (Caring). Mon travail consiste à comprendre les problématiques des opérationnels pour les aider à trouver des solutions qui allègent le stress généré sur certains chantiers. Il est donc indispensable que je sache les écouter !


 


Une satisfaction professionnelle à partager ?


Grâce aux méthodes que nous mettons en place, les opérationnels se sentent soutenus et nous gratifient de grands sourires et mercis en retour. C’est super valorisant.


 


Quelle est votre plus grande fierté ?


Avec une dizaine de jeunes du réseau YPN, nous avons lancé une étude sur la sobriété énergétique. Le projet a pris de l’ampleur et s’est transformé en un groupe de travail transversal au sein d’ENGIE. Travailler avec des gens motivés qui donnent de leur temps pour faire avancer une cause qui leur tient à cœur, c’est très enrichissant et donne encore plus envie de s’investir !


 


Votre devise favorite ?


« Persévérance, secret de tous les triomphes » (Victor Hugo), parce que c’est en se donnant et en poussant les sujets qu’on obtient des résultats.


> Espace candidat











Les expertises de ENGIE Ineo