Marseille : plateforme technologique de gestion des données pour mieux anticiper les risques

Marseille, le 29 novembre 2017 - Exploiter la richesse d’informations contenues dans l’ensemble des données disponibles sur un territoire, afin de garantir de manière plus efficace la sécurité et la tranquillité publique des citoyens. Tel est l’objectif de la Ville de Marseille qui confie à ENGIE Ineo à travers Ineo Digital, entité spécialisée dans les services numériques, la réalisation d’un projet unique, basé sur une plateforme technologique de gestion des données massives (Big Data). Cet outil inédit d’aide à la décision comportera un volet communication avec le citoyen, et montera en puissance afin d’être pleinement opérationnel fin 2020.

test

Procéder au traitement intelligent des données disponibles sur le territoire.

Assurer la tranquillité publique des citoyens est une condition essentielle de la qualité du cadre de vie au quotidien, mais aussi de l’attractivité de la ville en soutien au développement économique et touristique. La Ville de Marseille a engagé une politique très volontariste en la matière depuis 2009 afin de s’inscrire en modèle d’une « Safe City ».

 

« Il nous est apparu indispensable dans une finalité de sécurité de faire en sorte que toutes les données dont dispose la Ville concernant la gestion des espaces publics, les mains courantes des services constatant des faits de dégradation de biens publics ou encore les informations données par notre vaste programme de vidéo-protection puissent être croisées, rassemblées », explique Caroline Pozmentier, adjointe au Maire en charge de la Sécurité Publique. « L’objectif, en décloisonnant les silos, est de permettre une lecture par anticipation de ce qui doit être mis en place sur l’espace public pour mieux protéger nos concitoyens ».

 

La Ville de Marseille a donc souhaité se doter d’un outil inédit permettant d’exploiter l’ensemble des connaissances enfouies dans les données disponibles les Systèmes d’information de la Ville et de ses partenaires, l’Open Data… Objectif : à travers l’exploitation d’un immense patrimoine de données, permettre aux acteurs de la sécurité et de la tranquillité publique de bénéficier d’une information décloisonnée, d’interagir avec le citoyen, de mieux appréhender la situation actuelle et d’anticiper les événements futurs au regard de l’analyse des événements passés.

 

Une méthodologie agile au plus près des spécificités locales.

Ineo Digital, fort de son expérience dans la mise en place d’infrastructures informatiques sur-mesure, est chargé de mener une série d’études pour aboutir à la mise en œuvre de la plateforme Big Data. Les experts d’Ineo Digital, en mobilisant toutes les ressources de la Data Science et leur savoir-faire dans l’intégration de ces technologies innovantes, travailleront sur la base d’une méthode itérative, fondée sur l’analyse de cas d’usage successifs. « Le système ainsi mis en place sera progressivement enrichi », explique Sébastien Vinant, Directeur Innovation Offres Marketing d’Ineo Digital. « Nous faisons appel à toute notre expertise pour formaliser les besoins métiers du territoire marseillais, puis recueillir et intégrer les données dans la plateforme, afin de les analyser de manière poussée. »

 

Le marché confié à Ineo Digital, qui s’inscrit dans le cadre d’un programme plus large à hauteur d’1,8 millions d’euros, inclut notamment la conception d’une application mobile citoyenne, un site web métier et l’interface de programmation*. Grâce à ces composantes de la plateforme Big Data, les données valorisées seront mises à disposition des acteurs de la tranquillité publique (forces de l’ordre, acteurs de la sécurité) à travers des interfaces dédiées (tableaux de bord, écrans, etc.)

 

Optimiser la prise de décision prédictive au service des villes et des habitants.

L’outil devrait rendre les décideurs aptes à prédire les menaces à l’encontre de la tranquillité publique au regard de l’analyse de l’ensemble des données disponibles sur un territoire précis. « L’objet de cette plateforme technologique Big Data est de croiser l’analyse d’une situation passée avec un contexte présent pour anticiper les risques et préparer les interventions des forces de sécurité », indique Caroline Pozmentier. A plus long terme, l’objectif est de permettre à de nouveaux services et acteurs du territoire de communiquer avec cet outil, pour assurer la tranquillité publique des citoyens dans tous les aspects de leur vie quotidienne : nuisances sonores, faits de délinquance, gestion de l’espace public, ou encore aménagement de la voirie.

 

« Le choix fait par la Ville de Marseille d’exploiter tout son patrimoine de données, au service de la tranquillité des habitants, est une première et nous sommes très heureux d’avoir été choisis pour le mener à bien », précise Laurent Pitek, responsable commercial en charge des collectivités chez ENGIE Ineo. « Ces technologies inédites fondées sur les données, que nos experts d’Ineo Digital vont déployer à Marseille, ouvrent de réelles perspectives aux collectivités territoriales, non seulement dans le domaine de la sécurité mais aussi pour l’ensemble des autres métiers des Villes. »

* ou API (Application Programming Interface), par laquelle un logiciel offre des services à d’autres logiciels.

Contacts presse :

Ville de Marseille : Aurore VINCENT – 04 91 14 64 90 – avincent@marseille.fr

ENGIE Ineo : Cécile de Bentzmann – 01 39 53 00 23 – cdebentzmann@planbconseil.com