Nathalie Allegret Directrice Marché Villes et Territoires connectés

Nathalie Allegret

"Ensemble, construisons des territoires intelligents et zéro carbone pour les citoyens dès aujourd’hui et pour demain."

Avec les collectivités, nous co-construisons un territoire intelligent et zéro carbone

Le nombre de villes s’engageant sur la voie du territoire intelligent a été décuplé au cours des derniers mois. Nous nous engageons à les accompagner avec une palette complète de services, pouvant aller du financement à l’exploitation en passant par la conception, l’installation, l’intégration et la maintenance, pour leur permettre de connecter leurs infrastructures et leurs services.

 

Quand les contrats se font globaux

Notre engagement à connecter les villes et les territoires pour accroître leur attractivité, leur fluidité et leur sûreté prend aujourd’hui une nouvelle dimension, à l’aune de l’engagement renforcé du groupe ENGIE à proposer des solutions globales et intégrées pour mener la transition zéro carbone.

De plus en plus, nous aidons les collectivités à assumer leurs engagements environnementaux et sociétaux via des solutions clés en mains de type CREM (Conception, Réalisation, Exploitation, Maintenance), à la performance contractuellement garantie. Nous y assortissons des dispositifs financiers par lesquels nous portons l’investissement requis. Cela présente un intérêt évident pour les collectivités d’ampleur médiane, qui peuvent désormais se doter des installations les plus performantes tout en restant dans les limites de leur budget de fonctionnement.

Montargis en est un bon exemple. Nous avons remporté, fin 2018, un appel d’offres portant sur la modernisation de l’éclairage public avec un système de télégestion, et sur l’installation de bornes Wi-Fi. Suivant un mode contractuel de location avec option d’achat, la ville profite cinq ans durant des installations, dont le loyer est en grande partie couvert par les 70 % d’économies d’énergie ainsi réalisées, puis elle aura la possibilité de racheter les équipements pour 1 % de leur montant.

 

Une promesse d’accompagnement personnalisé de A à Z

Être présent sur toute la chaîne de valeur, c’est avant tout écouter les enjeux et les besoins de chaque collectivité. C’est là toute l’ambition de notre réseau de « Labs villes et territoires connectés », des lieux de démonstration et d’essais de technologies dans lesquels nous co-construisons des solutions nouvelles avec nos clients. De plus en plus de collectivités viennent spontanément visiter ces Labs en quête de services intelligents. Nous écoutons leurs besoins, nous leur présentons les possibilités, puis nous sélectionnons et assemblons différentes technologies pour construire ensemble la solution appropriée, celle qui optimisera le service aux citoyens et la performance globale.

Nous restons aux côtés des villes pour les aider à faire face aux implications humaines et organisationnelles du passage au territoire intelligent. En partenariat avec des spécialistes de la conduite du changement, nous proposons, dans nos Labs et sur les territoires, des ateliers de co-design, des formations pour aider les utilisateurs à bien appréhender les outils et à devenir autonomes. Cet accompagnement est très apprécié des collectivités, qui ont pris la mesure des transformations à l’œuvre et qui cherchent à être accompagnées par un partenaire de confiance.

Pour répondre à ces attentes, nous avons ouvert en 2018 deux Labs, en Île-de-France et en Provence, et nous en ouvrirons dans les mois à venir deux autres. L’un d’eux, situé dans une commune rurale, sera dédié aux services qui répondent aux problématiques de petites communes et leur rend ainsi le territoire intelligent accessible.

 

Créer de la transversalité entre les métiers pour plus de services

D’ores et déjà, beaucoup de collectivités veulent interconnecter plusieurs de leurs services. Ainsi, en matière de mobilité intelligente, nous développons des solutions multimodales intervenant sur les différentes facettes du transport pour réduire les émissions tout en fluidifiant la ville. À Rennes, nous nous appuyons sur l’intelligence artificielle pour détecter les véhicules en situation de covoiturage et leur donner un accès privilégié et gratuit aux parcs-relais situés à proximité du métro de manière à connecter transports rural et urbain.

Convergence toujours : c’est dans le cadre d’un contrat d’éclairage public que nous avons installé à Vélizy un système de stationnement intelligent. Grâce à des capteurs placés en voirie, notre solution, baptisée UP, guide l’automobiliste jusqu’à la place la plus proche depuis son smartphone ! De leurs côtés, les élus peuvent mesurer et piloter leur politique de stationnement. C’est un enjeu essentiel dans la mesure où près de 25 % des véhicules circulant en ville cherchent une place et donc un levier pour améliorer le trafic, les pollutions atmosphérique et sonore et le confort des automobilistes.

Nos services digitaux coordonnant plusieurs volets de la gestion territoriale permettent de concevoir des scénarios d’usage intégrés. Prenons le cas d’un événement de mise en valeur du patrimoine d’une ville. Grâce à Livin’, notre plateforme d’hypervision multi-métiers, nous articulons diverses solutions de télégestion pour optimiser l’expérience des citoyens :

les visiteurs arrivant en voiture seront guidés vers les places disponibles dans les parcs-relais, en périphérie de la ville, avec un accès facilité aux transports collectifs ou « doux » comme les vélos en libre-service ;
l’éclairage urbain est minimisé pendant la durée de l’événement afin de concentrer l’attention sur le patrimoine mis en valeur ;
habitants et visiteurs profitent de leur soirée en toute sécurité grâce au système de vidéoprotection.
Nous faisons toujours en sorte de construire ces maillons du territoire intelligent en s’assurant qu’ils soient interopérables avec les solutions d’aujourd’hui et de demain, avec nos propres solutions et avec celles de tiers.

 

Des territoires intelligents et zéro carbone

Nous sommes résolument engagés à développer des solutions accélérant la transition zéro carbone. Nous travaillons notamment avec des start-ups à la réduction des îlots de chaleur. Avec la végétalisation urbaine, qui permettrait de réduire jusqu’à 8 degrés la température en cas de canicule, je pense qu’à horizon 5-10 ans la physionomie des villes aura totalement changée !

Surtout, nous nous employons à résoudre la question de la consommation énergétique liée à la connectivité des territoires. Nous avons tout un éventail de compétences pour verdir les data centers : nous pouvons utiliser des technologies d’optimisation de code pour les compacter et donc réduire leur consommation, mais aussi les rendre autonomes en énergie grâce à une production d’énergie locale et en récupérant l’énergie produite pour d’autres usages. Nous étudions actuellement des solutions allant en ce sens. En attendant, nous avons mis en place des mécanismes compensatoires par lesquels nous contrebalançons le déploiement d’objets connectés par des actions vertes. Généraliser ces data centers verts, qui resteront bien sûr cyber-sécurisés, avec des données propriétés de la collectivité, hébergées en France et gérées par des sociétés de droit français, sera l’un des pivots de l’avènement de villes et territoires connectés et zéro carbone.

Suivez Nathalie Allegret sur les réseaux


Les expertises de ENGIE Ineo