Albert Perez Directeur Marché Nucléaire ENGIE Ineo

Albert Perez

"Le Nucléaire est la troisième filière industrielle française. Associée aux énergies renouvelables, elle permet à la France de bénéficier d’une électricité bas carbone et bon marché."

Dans quel contexte s’inscrit le marché du Nucléaire ?

L’industrie Nucléaire est à un moment clé de son histoire : elle est confrontée à un marché européen de l’électricité en crise qui n’encourage pas les investissements à long terme et à ces problèmes s’ajoutent des difficultés qui lui sont internes.

L’avenir des énergies renouvelables est réel et le mix énergétique en France se fera en y associant le Nucléaire. Afin de continuer à produire de l’électricité bas carbone, EDF a présenté un projet industriel pour une exploitation de ses installations au-delà de 40 ans nommé « grand carénage » et doit préparer le renouvellement du parc nucléaire à l’horizon 2030.
À l’international l’OCDE prévoit le doublement de la capacité nucléaire mondiale d’ici 2050 : Aujourd’hui, 70 réacteurs sont en construction dans le monde.

Quelle est l’ambition d’ENGIE Ineo sur le marché ?

Notre ambition est de devenir, avec ENGIE AXIMA et ENDEL ENGIE, ENGIE Cofely, le leader dans le secteur des services au nucléaire en proposant des offres intégrées multi-métiers.

Nous sommes présents sur tout le cycle de vie du nucléaire :

  • Les réacteurs de recherche
  • Les usines du cycle de l’uranium
  • Les centrales de production
  • Les sous-marins
  • Les installations d’entreposage et de stockage des déchets radioactifs

Nous intervenons sur l’ensemble des étapes d’un projet :

  • En études de conception, de réalisation
  • Sur la qualification des équipements
  • Sur les Installations
  • Pour les essais et mise en service
  • En maintenance
  • Dans la gestion de l’obsolescence 

Nos expertises sont :

  • La distribution électrique HT/BT
  • L’automatisme, le contrôle commande et l’instrumentation
  • Les réseaux et la supervision
  • La radioprotection
  • Et la protection périmetrique

Quelle est la place de l’innovation sur le marché ?

La filière nucléaire engage sa transformation numérique. Elle connaît un impératif de compétitivité et souhaite à son tour utiliser les technologies numériques:

  • Pour assurer la compétitivité des nouveaux réacteurs
  • Pour développer des briques numériques. Il existe un panel de technologies numériques (big data, réalité augmentée, objets connectés…)
  • Toutes ces briques s’intègrent facilement aux installations existantes et s’articulent entre elles
  • Pour développer la maintenance prédictive en recueillant et collectant les données au cœur des installations
  • Et pour développer l’approche projets en organisant la coopération autour des objets et des données. C’est un profond changement

Bien entendu en tenant compte des contraintes de sécurité, sûreté et confidentialité des installations.

En conclusion, je dirais que la filière nucléaire française se réinvente et innove dans tous les domaines : organisationnel, technologique et économique … et ENGIE Ineo souhaite être un acteur important de cette transformation.

Suivez Albert Perez sur les réseaux


Les expertises de ENGIE Ineo