ENGIE Solutions participe à la construction du 1er quartier décarboné, Paris – Porte de Montreuil

ENGIE Solutions a remporté avec Nexity et Crédit Agricole Immobilier le projet urbain visant à réinventer la Porte de Montreuil dans le cadre du concours Reinventing cities porté par le C40. Pionnier de la transition énergétique vers le « zéro carbone », le groupe ENGIE mobilise ainsi tout son savoir-faire pour concevoir le premier quartier vitrine du bas carbone, de la ville inclusive et résiliente.

Au sein du groupement Nexity – CA Immobilier, ENGIE Solutions saisit l’opportunité du concours « Reinventing cities – Paris Porte de Montreuil » pour affirmer son engagement face à l’urgence climatique et développer un ensemble immobilier zéro carbone global : une grande première. L’ensemble répondra par ailleurs aux multiples enjeux urbains de cette nouvelle place de l’est parisien, comme la transformation du marché aux puces, l’insertion urbaine, le dialogue avec le boulevard périphérique, l’attractivité économique ou encore le lien social et multigénérationnel.

ENGIE est fortement engagé dans la transition énergétique et le développement d’une énergie territoriale renouvelable et accessible. Intégré à la maitrise d’ouvrage du projet dès la conception, il est également un partenaire sur la durée du projet et garant des engagements.

 

Des partenaires exceptionnels réunis pour un projet à haute performance carbone

Le projet répond aux enjeux du changement climatique en proposant pour la première fois et dès 2023, année de démarrage du chantier, un projet Zéro Carbone global. Celui-ci prend en compte l’impact de la construction et de l’exploitation sur 50 ans, incluant l’énergie des bâtiments et des modes de mobilité des usagers.

Pour atteindre ce niveau de performance carbone qui constitue une première en France et à l’international, l’équipe s’est entourée d’experts en transition environnementale, comme Zefco (conseil environnement) pour consolider la stratégie carbone ou encore le Muséum National d’Histoire Naturelle pour favoriser la biodiversité. Leitmotiv : réinterroger l’ensemble des modes de conception et de réalisation à travers le spectre de l’impact carbone.

Pour répondre à cette ambition, l’Atelier Georges (Paris XXe), jeunes urbanistes et architectes talentueux, ont accompagné le groupe ENGIE et ont travaillé avec les agences internationales de Tatiana Bilbao (Mexico), Serie Architectes (Singapour et Londres) et Bond Society (Paris IIe) pour aboutir à une architecture bioclimatique résolument durable, inscrite dans le vocabulaire parisien et construite avec les ressources locales.

En effet, 80 % des matériaux utilisés sont issus d’Île-de-France : terre crue, pierre, bois et béton de chanvre. Pour engager une transition plus large des filières de la construction vers le bas carbone et contribuer au développement économique local, ce chantier fera également participer des ETI et PME du territoire.

 

La future Porte de Montreuil : l’exemplarité énergétique à l’échelle d’un quartier

A travers l’architecture engagée, le choix de matériaux bio et géosourcés, la mise en place d’un mix énergétique renouvelable et local, le développement des mobilités actives et décarbonées, la gestion attentive des déchets, la réversibilité à moyen terme des bâtiments (bureau / logements) ou encore le réemploi anticipé des ressources, l’impact global du projet a été réduit de plus de moitié par rapport à un scénario classique.

Enfin, pour atteindre l’objectif « zéro carbone » global, un fonds carbone de compensation de 3 M€ a été mis en place pour développer des actions locales en faveur de la transition énergétique.

 

ENGIE Solutions accompagne les décideurs vers la transition zéro carbone

Plaçant depuis 2016 la transition zéro carbone au cœur de sa stratégie, le groupe ENGIE occupe un rôle clé dans le projet. Co-promoteur avec sa filiale Aire Nouvelle, l’énergéticien se positionne comme maitre d’ouvrage de ces bâtiments peu consommateurs, performants dans la durée et qui produisent localement une partie de leur énergie. Il est également investisseur des infrastructures énergétiques, de géothermie pour la production locale de chaud et de froid et de photovoltaïque, rendant ainsi la transition bas carbone compétitive et financée.

Exploitant également des infrastructures et des bâtiments afin d’assurer la performance dans la durée, ENGIE Solutions s’engage à compenser l’ensemble des émissions carbonées résiduelles encore liées aux consommations énergétiques du projet, avec pour effet vertueux d’accélérer le passage au 100 % énergies renouvelables (verdissement des réseaux urbains, gains en efficacité énergétiques des équipements, etc..).